vendredi 22 mai 2015

Biscuit au chocolat doux de Philippe Conticini







Bonjour !

J'ai découvert cette recette de Mr Conticini (ce grand chef que j'admire tant) il y a quelques jours et de suite j'ai eu envie de la faire. Hé oui, on ne se change pas. Quand je lis chocolat et noisette en poudre, directement je salive et je m'emballe :-). En plus, cette recette est rapide à réaliser et vous vous régalerez au moment de la dégustation !!!

Avec ces quantités, j'ai réalisé un biscuit d'environ 22cm de diamètre.

Ingrédients

152g de poudre de noisette
2 oeufs entiers
3 jaunes d'oeufs
128g de sucre roux
34g de sucre en poudre
2g de fleur de sel
68g de farine
1/2 sachet de levure chimique
68g de chocolat au lait
34g de chocolat noir
116g de beurre doux
51g de crème liquide
5 blancs d'oeufs*
25g de sucre roux
90g de chocolat noir découpé en morceaux d'environ 1cm
Vous pouvez utiliser les jaunes d'oeufs en trop pour faire une crème anglaise et la servir avec le biscuit.

Réalisation

Déposer la poudre de noisette dans une tôle et la faire légèrement torréfier au four à 150° pendant 15 à 20 min (selon les fours).


Dans un saladier, mélanger avec un fouet les oeufs entiers et les jaunes, le sucre roux (première pesée), le sucre en poudre, la fleur de sel, la crème puis ajouter la poudre de noisette.


Ajouter ensuite la farine et la levure (mélangées pour ne pas retrouver des morceaux de levure) et mélanger à nouveau.
En parallèle, faire fondre le chocolat noir, le chocolat au lait ainsi que le beurre au bain-marie ou au micro-ondes (par période de 30s) puis remuer.
Ajouter ce mélange au précédent, bien mélanger et incorporer ensuite les éclats de chocolat.


                                         




Monter les blancs en neige en versant la seconde pesée de sucre roux en 3 fois puis intégrer les délicatement au précédent mélange à l'aide d'une maryse ou d'une fourchette pour ne pas les faire retomber.
Beurrer et fariner un moule à gâteau enfourner à 160° dans un four préchauffé pendant 25 à 35 min (selon les fours). 
Vous pouvez planter une pointe de couteau ou un cure dent pour voir s'il est cuit (dans ce cas il n'y a pas de pâte sur la pointe du couteau ou le cure dent).

A déguster seul ou accompagné d'une crème anglaise.




Bonne dégustation !!!     

2 commentaires:

  1. coucou , je découvre ton blog grace à ton passage sur FBBesançon dans la semaine
    que de belles recettes hummmmm ! dommage que l’on ne puisse s’abonner àtes news
    à bientôt , merci ��

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, merci pour ton message. C'est cool si tu as trouvé des exceptes à faire. Pour les news, comme je viens de lancer mon blog, je vais voir si je peux mettre cela en place. En attendent, j'annoncerais mes nouveaux articles sur mon compte Facebook : J'en reste baba. Donc si tu as un compte Facebook, n'hésites pas :-)

    RépondreSupprimer