mardi 2 juin 2015

Participation à l'émission "Dans la peau d'un chef"




Bonjour !

A travers cet article, je vais vous raconter comment s'est passé ma participation à l'émission "Dans la peau d'un chef" sur France 2 où j'ai réalisé une recette du chef Christophe Michalak : le calisson déstructuré.
Quelle superbe aventure !!!

Attention, mon histoire est un peu longue mais j'ai voulu vous faire vivre cette aventure de l'intérieur.
En tant que passionnée de pâtisserie et de cuisine , je suis toujours à la recherche de recettes sympa et d'astuces. 
Donc je regarde très régulièrement l'émission "Dans la peau d'un chef". 

Et puis un jour, je me suis dit pourquoi pas tenter cette aventure !!!!!
Donc un matin de Septembre 2014, à 6h30 (avant de partir travailler) je valide ma candidature en remplissant le formulaire en ligne sur le site de l'émission. 
Quelques jours plus tard, je suis au travail  et je reçois un appel d'un numéro inconnu commençant par 01........ Je réponds avec ma voix de standardiste :-) et à l'autre bout, j'entends une petite voix qui me dit : je suis Fiona et je vous appelle suite à votre candidature pour participer à l'émission "Dans la peau d'un chef". Yes !!!!
"Est-ce que je peux vous poser quelques questions ", bien sûr... je cours me mettre à l'écart dans un bureau. Après une quinzaine de minutes de questions-réponses, où Fiona m'a mis très à l'aise, celle-ci me propose un entretien via Skype pour la semaine suivante.

Donc rdv le Vendredi suivant à 14h avec Fiona par écrans interposés. A 14h précise, Fiona m'appelle pour me demander si je suis prête, si tout est ok. 
A ce moment, je ne peux que lui dire que tout est ok puisque cela fait une demi heure que j'essaie de trouver le meilleur fond d'écran pour montrer une partie de ma cuisine, mon meilleur profil et que j'ai pris soin de scotcher une feuille derrière mon écran où j'ai écrit en grand : "Parle lentement". En effet, j'ai toujours tendance à parler très vite quand je suis un peu stressée !!!!

Cet entretien va durer une demi-heure pendant laquelle Fiona va à nouveau me poser un tas de questions sur mes façons de cuisiner ou de pâtisser, mes préférences en sucré ou salé, sur les ustensiles que j'utilise.......
A la fin de cet entretien, Fiona me dit qu'elle va m'envoyer un questionnaire à lui renvoyer très rapidement et que si c'est positif, elle m'appellerait sous 15 jours et dans le cas contraire, je recevrais un mail.

Questionnaire rempli et renvoyé, voila un long moment d'attente en perspective (en même temps cela tombe bien puisque je pars en vacances pendant ce temps dans cette région que j'aime tant, le sud-ouest donc j'oublie "un peu" Fiona ).
A mon retour, je reçois un appel avec un numéro 01..........., mon coeur s'emballe, je réponds à nouveau avec ma voix de standardiste et à ce moment j'entends  : Bonjour, c'est Fiona, ça va Catherine ? Bien sûr que ça va, ça va même super bien !!!
Elle va la cracher sa valda :-) ....... ça y est, ma candidature a été retenue et je suis donc convoquée 10 jours après à Paris pour le tournage. Yes, et re Yes !!!

Donc maintenant, c'est action, réaction avant mon départ pour Paris :

- appeler mon amie de Paris (coucou Lisou) pour savoir si elle peut me loger la veille du tournage pour être moins stressée et le soir du tournage (dans le cas où je gagne et que je participe à plusieurs enregistrements et donc que je finisse tard le soir),
- réserver mes billets de train, 
- appeler mes meilleurs amis pour leur parler de mon aventure,
- commander le livre que Christophe Michalak vient de sortir pour me le faire dédicacer,
- préparer les 6 hauts différents demandés (pas de vert, pas de rayures ni de carreaux) en privilégiant des couleurs vives et pastels. Cela tombe bien, je ne mets que du noir et du blanc :-), donc me voilà partie à la chasse d'un polo de couleur
- prendre le temps de regarder des émissions en replay pour m'habituer à la prise de notes

Matin du départ, je prends le temps de repasser mes habits comme jamais, de les ranger avec amour dans ma valise (en planquant le polo de couleur sous la pile). 
Me voilà, partie à l'assaut de Paris et plus particulièrement d'Aubervilliers, le brushing impeccable (si cela pouvait m'éviter de passer dans les mains d'un coiffeur au studio d'enregistrement !!), munie de ma valise, de mon plan pour trouver le studio d'enregistrement et avec une petite boule à l'estomac.

Hé oui, je suis quand même un peu stressée :-).

Arrivée sur place à 12 h pétante, super accueil de Fiona et à ce moment je découvre le nom de l'invitée : Audrey Gellet Chef pâtissière à l'Ecole hôtelière de Lausanne et gagnante de la première édition de l'émission "Qui sera le prochain pâtissier" sur France 2.




Yes !! Une chef pâtissière invitée, donc j'aurais obligatoirement une recette sucrée à réaliser. 

Pendant toutes les étapes suivantes, Fiona va m'accompagner pour me rassurer mais surtout pour me briefer sur le déroulement de l'après-midi.

Première étape : rencontre avec la styliste qui va choisir la tenue que je vais porter parmi toutes celles que j'ai apportées. Une personne très charmante mais je vais quand même vivre mon premier moment de solitude à ce moment là,car malgré tous mes arguments, elle va choisir le fameux polo saumon que j'ai caché sous tous mes hauts noirs et blancs !!!

Deuxième étape : séance maquillage qui se passe très bien (même si j'ai l'impression d'avoir un pot de peinture sur le visage :-) )

Troisième étape : séance coiffure et à ce moment là, deuxième moment de solitude. En effet, moi qui ne voulait surtout pas que l'on me fasse un chignon de fête, en moins de 5 minutes, je me retrouve à passer les pinces au coiffeur pour qu'il me fasse le fameux chignon de fête !!!! 

Au secours !!!
Fiona m'a même pris en photo de dos pour essayer de me rassurer :-)




Quatrième étape : Repas avec Fiona et la concurrente qui participera à l'enregistrement qui suivra le mien et à ce moment apparition de super Cricri accompagné d'Audrey Gellet qui viennent déjeuner au même endroit que nous. A ce moment précis, un méga coup de stress m'envahit et il ne va pas vraiment me quitter avant la fin de l'enregistrement.

A cet instant, tout va s'accélérer très vite :
     - découverte du plateau d'enregistrement, Yes !!
    - explications sur le fonctionnement de tous les appareils électroménagers que je vais peut-être être amenée à utiliser (à ce moment je ne connais pas encore la recette donc j'essaye de me concentrer sur toutes les explications),
     - présentation à Christophe Michalak et Audrey Gellet qui viennent d'arriver sur le plateau, Yes et re Yes !!
     - explications sur les étapes de l'enregistrement et quelques consignes liées à celui-ci (je ne vous dirai pas tout pour garder une petite part d'inconnue...).

Ca y est, le grand moment que j'attendais depuis un mois, est enfin arrivé et je vais donc entrer dans ma bulle de concentration jusqu'à l'annonce des résultats (environ 2h).

Le tournage commence et je vais essayer de prendre un maximum de notes pour m'aider à reproduire au mieux la recette du chef Michalak : le calisson déstructuré
Sarah, ma concurrente, a déjà gagné plusieurs fois donc elle est beaucoup plus à l'aise que moi devant les caméras et dans la "cuisine".
A la fin de la démonstration, nous avons 10 min pour relire nos notes et se mettre dans la tête les premières opérations à effectuer pour essayer de gagner du temps dès le début.
La recette, en elle même, n'est pas extrêmement difficile par contre il y a un nombre incroyable d'opérations à effectuer dont 5 agrumes à travailler en segments et en brunoise donc grosse concentration au moment de la découpe car les couteaux coupent très bien et j'ai vraiment besoin de tous mes doigts :-).
Je dois aussi penser à décrire à voix hautes les étapes que je réalise et si j'oublie, il y a une personne qui se charge de me poser des questions pour que j'y réponde à voix haute.
Je suis tellement à fond, que je ne vois même pas le chef quand il vient me demander si tout se passe bien pendant ma réalisation. Je peux vous assurer que je suis dans un état second pour ne pas faire attention à Cricri (quelle tarte !).
Je donne tout ce que je peux car je veux absolument finir ma recette.
Quand les chefs arrivent sur le plateau pour décompter la dernière minute d'enregistrement, je commence à faire l'hélice car il me reste encore une tonne de chose à faire mais je vais y arriver. YES !!!!
Mon dessert est fini (même si j'aurais apprécié d'avoir quelques secondes de plus pour améliorer la présentation) et c'était mon principal objectif.
Je suis contente mais exténuée, vidée.

Pas le temps de se reposer, ni de prendre en photo mon dessert, il y a d'autres séquences à enregistrer. Juste le temps de remonter mon chignon, de retoucher mon maquillage et le show continue jusqu'à l'annonce des résultats.

Malgré les compliments des chefs, c'est Sarah, ma concurrente qui va remporter l'épreuve.
Un peu déçue mais tellement heureuse d'avoir participé à cette aventure et d'avoir pu reproduire le dessert d'un des chefs pâtissiers que j'admire le plus.

Une séance de photos et d'autographes plus tard, j'enlève mon petit polo saumon, je défais mon chignon et quitte le studio un peu triste de me séparer de toutes ces personnes si sympathiques.
Rdv 2 mois plus tard pour me découvrir à la télévision sur France 2 et découvrir tous les commentaires que les 2 chefs ont fait en direct. "Une machine de guerre" dixit Mr Michalak !!!
Encore un moment sympathique.

Un grand Merci à Fiona, à l'équipe de production et bien sûr aux 2 chefs.


Quelle fabuleuse aventure !!!







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire